J’aime Facebook

Je vous ai déjà parlé de comment J’AIME Facebook. Ceci n’a pas changé. Par contre, je sais que j’y passe trop temps. J’aimerais le cacher, mais c’est assez difficile à faire quand je m’y promène en laissant ma trace. Puisque je suis assez spécialiste à trouver des points positifs quand je veux justifier une habitude, même si elle peut sembler négative, je me suis mise à réfléchir à des solutions pour motiver ma dépendance à Facebook!

J’ai trouvé une application qui permet de se bloquer des réseaux sociaux, et ce, pour la durée que nous voulons. Par exemple, je pourrais bloquer de 8h à midi, pour m’assurer que je travaille au lieu d’aller juste voir ce qui s’y passe. Voir quoi? Ça, c’est souvent un mystère parce que tout ce qui s’y retrouve pendant cette période y sera aussi midi venu.

Mais dans ma démarche, j’ai compris quelque chose. Facebook, c’est mes collègues de bureaux, mes amies et ma communauté. Ça fait longtemps que je sais qu’il faut bien s’entourer pour réussir, mais quand nous travaillons seules à notre clavier, chez nous, bien isolées du monde, nous devons briser cet isolement. Lorsque j’ai eu ma première entreprise, dans ma vie avant les enfants, c’est pour cette raison que je participais très activement à des activités de réseautage. Je devais sortir de chez moi pour me ressourcer et trouver des idées nouvelles. Ceci me permettait de retrouver l’énergie nécessaire pour aller me renfermer chez moi pour continuer d’avancer.

Mes amis m’inspirent

Facebook fait tout ça pour moi maintenant (il n’y avait pas Facebook à cette autre époque!!!). Ça me fait du bien d’être témoin des bonnes nouvelles des autres, de voir que je ne suis pas la seule à avoir des journées moins productives, de lire des citations inspirantes qui me motivent aussi. Les succès et les échecs de mes amies virtuelles me confirment que nous tous dans le même bateau. Celui de la vie.

C’est comme ça que j’ai décidé que tout le monde, ou presque, était mon ami sur mon profil personnel. Ceci a été précipité par une grande vague de demandes d’amitié, que je n’ai toujours pas comprise, mais celle-ci m’a ouvert sur un tout autre monde. Je ne suis pas la seule à mon clavier qui tente de réaliser ses rêves, d’être une bonne maman, de profiter des petits bonheurs de la vie et qui doit même faire face à des épreuves.

Je ne peux pas nier que si j’ai envie de vous connaître, vous aurez peut-être aussi envie d’en apprendre plus sur moi? Peut-être que mes projets vont aussi vous intéresser? Quand on décide que d’écrire est notre nouveau métier, il est évident que nous aimerions être lus. Quand notre blogue parle de cheminement personnel et que nous l’avons démarré parce que nous voulions encourager les autres Mamans à prendre leur place, il est aussi évident que nous aimerions rejoindre le plus grand nombre de celles-ci.

Mes amitiés virtuelles me font du bien. J’ai de nouvelles amies qui partagent les mêmes passions que moi, elles sont inspirantes. Je découvre des entrepreneures que j’aimerais bien encourager. Je suis témoin d’un quotidien qui me confirme que je ne suis jamais seule. N’aller pas me crier qu’elles ne peuvent pas remplacer les relations humaines en vrai, je le sais. Mais assise à mon ordi, je me sens bien entourée, et cela me motive à avancer, voir même à me dépasser.

Leçon du jour : être bien entouré permet de se dépasser.

Bon cheminement 😉

Je vous invite à venir visiter la page de Maman se cherche. J’y suis pas mal souvent !!!

Je vous ai préparé un cadeau de bienvenue!

Je vous offre deux belles affiches pour vous rappeler au quotidien qu’il est permis d’OSER! Tout est possible, il suffit d’y croire et de faire les petits pas nécessaires pour y arriver.

Merci! Pour recevoir vos affiches, veuillez confirmer votre inscription en cliquant sur le lien dans le courriel que nous vous avons envoyé.